4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 19:05

wysips.jpg.jpgInnovation, investissement et production… Mine de rien, les exemples montrent quotidiennement que François Bayrou avait raison lorsqu'il a commencé à parler du « produire en France » pour relancer le pays. Nous avons des chercheurs exceptionnels et des capacités d’innovation formidables. Le problème, c’est que les PME n'arrivent pas à devenir de grands groupes.


La solution réside sans nul doute dans la mise en place d’une véritable stratégie industrielle. La France devrait parier sur des innovations et des nouvelles technologies en investissant massivement sur ces produits.


J’écoutais France Info aujourd’hui qui faisait un focus sur la PME française Wysips qui a inventé les premières cellules photovoltaïques transparentes. C’est une véritable révolution qui ouvre de très nombreuses perspectives. Ainsi, ces cellules pourraient être placées sur les écrans de téléphones pour les recharger, sur les vitres des bâtiments, des véhicules… sans jamais gêner la vue.


L’innovation permet d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence, de se démarquer et donc de créer de la valeur ajoutée pour une entreprise et donc pour un pays. Cette technologie photovoltaïque s’inscrit dans l’air du temps avec pour fil rouge le développement durable. La France devrait aider cette PME à prendre rapidement de l’envergure pour s’imposer comme un acteur mondiale sur ce marché, où nous sommes bien peu présents.


Dans la même optique, on pourrait parler de la PME Noveol, spécialisé dans des éoliennes originales, les Nov’éoliennes développées sur axe vertical dont le design est très esthétique. Elle a reçu de nombreux prix et des aides mais il semble que le passage vers un modèle à très grande échelle soit toujours difficile.


Notre économie fourmille ainsi de PME et TPE innovantes mais il manque toujours ce déclic qui permettrait à celles-ci de devenir des acteurs majeurs nationalement voir mondialement. Soit les investisseurs sont effectivement trop frileux, soit la France ne fait pas le boulot pour permettre l’émergence de nouveaux groupes industriels dans le pays. J’ai l’impression qu’on a un peu des deux phénomènes… C’est sur les outils qui permettront la reconstitution d’un véritable tissu industriel que nous devons aujourd’hui baser tous nos efforts.


Les emplois de demain se trouvent dans l’industrie innovante qui prend en compte les problématiques liées au développement durable. Nous ne pouvons plus tout miser sur le service.

Partager cet article

commentaires

Profil

moi2

Nous sommes aujourd’hui face à une crise économique, sociale et environnementale sans précédent. Dans cette période confuse où les puissants voudraient nous faire croire que seule une mondialisation sans barrière pourrait nous aider, nous nous devons de leurs rappeler qu'ils sont là pour protéger leurs concitoyens et améliorer le niveau de vie de tous. De nouveaux modèles sont sur le point d’émerger et ceux-ci sont les proies de lobbies de toutes sortes. Il est impossible de savoir quel sera le modèle majoritaire de demain mais notre époque donne la possibilité à chacun d'entre nous d’influencer sa forme, c’est pourquoi nous devons combattre ces idées moutonnières qui privilégient les profits et la croissance face à un modèle plus durable et égalitaire pour les Hommes et à la redistribution des richesses.

David Guillerm,

Président des Jeunes Démocrates de Bretagne

Recherche

Web 2.0

mail2facebook.pngtwitter.pngnewsletter.jpgrss.pngmodem.jpgjdem.jpgecologie.jpgbreizhio.jpgmobile.png 

Suivez-moi sur Twitter

S'abonner à davidguillerm sur Twitter

 

Le Lab Démocrate

Catégories

Rejoignez nous!

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog