23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:40

Le premier tour de l’élection présidentielle n’a pas été à la hauteur de nos attentes. Le score de François Bayrou est décevant. C’est une claque. Les Français n’ont pas compris que nous portions un message d’espoir et non pas un message d’austérité. Il faut croire que le discours de vérité, qui parle à la raison, ne fonctionne pas face aux promesses, et à l’émotionnel. Les Français semblent vouloir s’enfermer dans un cul de sac plutôt que d’emprunter le chemin de la sortie de crise. Les Français doivent s’attendre à des lendemains qui déchantent.


Le score des extrêmes (30%) et particulièrement de Marine Le Pen (18%) est une deuxième claque dans cette élection. La crise a toujours aidé le vote des extrêmes mais voir le FN atteindre le meilleur score de son histoire nous prouve bien qu’il y a un mal qui ronge la France. Le niveau du débat de cette campagne que certains ont transformée en référendum anti-Sarkozy n’aura pas amélioré les choses.


En Bretagne, le score de Bayrou est une nouvelle fois plus haut que la moyenne nationale, élément significatif qui nous prouve que quelque chose de fort peut exister ici. Face à la montée des extrêmes, notre projet est plus que jamais nécessaire pour le pays.

Partager cet article

Published by David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

MARTIN Joël 25/04/2012


Bonjour monsieur Guillerm,


Je vous lis et je cormprends votre désarroi mais ce n'est pas une claque !


Ce résultat était prévisible non pas que les Francçais n'aient pas compris notre message mais il est du, plutôt, au faite que nous n'avons pas su faire passer notre message !


Vous savez, dans les affaires, si une vente est ratée, ce n'est jamais la faute du client mais du vendeur !


Par ailleurs, les Français ne s'enferment pas dans un "cul de sac"... Ils souffrent et ils nous ont lancé un cri de désespoir.


Dans une telle situation, même si ils ont été trompés, déçus... Ils continueront sur les chemins qu'ils connaissent par peur de l'inconnu, de la nouveauté... et c'est humain !


Nous devons donc adapté notre discours pour les convaincre... chose qui n'a pas été faite suffisamment...


Le 22 avril, nous avons perdu une "bataille" mais pas la "guerre"... Soyez-en sûr, nous ne sommes qu'au début de la compétition pour le changement dans notre pays... nous sommes encore très loin
des législatives... et bien des choses peuvent se passer... 


A nous d'être vigilent et d'avoir une autre approche pour construire l'avenir avec les Français.


Cordialement


 

Profil

moi2

Nous sommes aujourd’hui face à une crise économique, sociale et environnementale sans précédent. Dans cette période confuse où les puissants voudraient nous faire croire que seule une mondialisation sans barrière pourrait nous aider, nous nous devons de leurs rappeler qu'ils sont là pour protéger leurs concitoyens et améliorer le niveau de vie de tous. De nouveaux modèles sont sur le point d’émerger et ceux-ci sont les proies de lobbies de toutes sortes. Il est impossible de savoir quel sera le modèle majoritaire de demain mais notre époque donne la possibilité à chacun d'entre nous d’influencer sa forme, c’est pourquoi nous devons combattre ces idées moutonnières qui privilégient les profits et la croissance face à un modèle plus durable et égalitaire pour les Hommes et à la redistribution des richesses.

David Guillerm,

Président des Jeunes Démocrates de Bretagne

Recherche

Web 2.0

mail2facebook.pngtwitter.pngnewsletter.jpgrss.pngmodem.jpgjdem.jpgecologie.jpgbreizhio.jpgmobile.png 

Suivez-moi sur Twitter

S'abonner à davidguillerm sur Twitter

 

Le Lab Démocrate

Rejoignez nous!

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog