10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 10:25

bayrou2.jpgA 12 jours du premier tour de l’élection présidentielle, les échanges de cette campagne ont été jusqu’à présent d’un niveau qui ne dépasse pas le caniveau. Peur des étrangers, combats de coqs, insultes… sont en synthèse les seuls éléments qui seront ressortis de ce rendez-vous important pour le pays. Le seul thème intéressant qui semble avoir un minimum percé fut le « produire en France » de François Bayrou.


 Ce niveau de débat maintenu artificiellement par Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen ne réjouit pas les Français qui la jugent inintéressantes pour 60% d’entre eux. Pourtant, ils semblent continuer à résumer le vote de cette élection à un référendum pour ou contre Sarkozy : je n’aime pas Sarko, je vote Hollande, si je l’aime bien, je vote pour lui… Cette posture me laisse malheureusement présager une réélection de Nicolas Sarkozy, certainement le pire Président qu’a connu jusqu’à présent la cinquième République.


Quant à Jean-Luc Mélenchon, il vogue tranquillement sur son océan de promesses : retraites à 60 ans, SMIC à 1700€, remboursement à 100% des dépenses de santé, nationalisation d’EDF, GDF, Areva et Total, etc. rejoignant par la même occasion l’ensemble de ces candidats lâches et irresponsables qui sont incapables de dire la vérité aux Français.


C’est bien de rêver, de souhaiter une vie meilleure mais cela passe par la réalité et des perspectives réalistes. Dépenser l’argent que l’on ne possède pas, c’est en aucun cas souhaiter une vie meilleure à ses enfants et aux générations futures.


Face à cette réalité, je préfère le projet réaliste de François Bayrou car il apporte des perspectives réjouissantes pour l’avenir : oui, nous pouvons nous en sortir, si nous nous donnons les moyens, notre pays peut aller mieux demain et il pourra ainsi continuer à assurer les services que les Français attendent en terme de santé, de sécurité, d’emploi…


Candidat le plus populaire, François Bayrou, c’est le vote du cœur et de la raison.

 

Partager cet article

David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

Profil

moi2

Nous sommes aujourd’hui face à une crise économique, sociale et environnementale sans précédent. Dans cette période confuse où les puissants voudraient nous faire croire que seule une mondialisation sans barrière pourrait nous aider, nous nous devons de leurs rappeler qu'ils sont là pour protéger leurs concitoyens et améliorer le niveau de vie de tous. De nouveaux modèles sont sur le point d’émerger et ceux-ci sont les proies de lobbies de toutes sortes. Il est impossible de savoir quel sera le modèle majoritaire de demain mais notre époque donne la possibilité à chacun d'entre nous d’influencer sa forme, c’est pourquoi nous devons combattre ces idées moutonnières qui privilégient les profits et la croissance face à un modèle plus durable et égalitaire pour les Hommes et à la redistribution des richesses.

David Guillerm,

Président des Jeunes Démocrates de Bretagne

Recherche

Web 2.0

mail2facebook.pngtwitter.pngnewsletter.jpgrss.pngmodem.jpgjdem.jpgecologie.jpgbreizhio.jpgmobile.png 

Suivez-moi sur Twitter

S'abonner à davidguillerm sur Twitter

 

Le Lab Démocrate

Catégories

Rejoignez nous!

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog